Depuis l’arrivée en masse des startups dans l’équation entrepreneuriale, les grands groupes ont besoin d’innover pour faire face. Ces derniers lancent donc de plus en plus d’initiatives d’open innovation… C’est quoi exactement l’open innovation ? Qui sont les acteurs de l’innovation ouverte ? Pourquoi les grands groupes se lancent dans l’open innovation et sous quelle forme ?

Cet article vous est proposé par Clydes, centre de formation digital. Nous formons les dirigeants et salariés d’entreprises à la transformation digitale : formation open innovation, Growth Hacking, social selling, etc…

L’open innovation est un terme courant depuis 3/4 ans. En effet, environ 90% des entreprises estiment qu’elles innovent trop lentement… et 80 à 90% des initiatives open innovation échouent. Les chiffres font peur à voir, pourtant chaque mois de nouvelles initiatives voient le jour. La transformation numérique est en marche dans de nombreux grands groupes. Ces derniers réfléchissent donc à un moyen de mettre en place des actions d’open innovation afin d’innover plus rapidement.

Définition de l’Open Innovation

Le terme « open innovation » apparaît depuis le début des années 2000 sur la toile. Inventé par Henry Chesbrough enseignant chercheur à Berkeley, l’open innovation se décrit, selon lui, par : « l’innovation ouverte est l’utilisation de flux de connaissances sortants et entrants pour accélérer à la fois l’innovation interne et le marché des usages externes de l’innovation. Le paradigme de l’innovation ouverte peut être compris comme l’antithèse du modèle traditionnel d’intégration verticale où les activités internes de la R&D conduisent à des produits développés en interne qui sont ensuite distribués par l’entreprise ».

–>Télécharger le livre blanc (offert) : Le marketing Digital pour les entrepreneurs

On peut simplifier cette définition par la capacité des entreprises à intégrer l’innovation au sein de leur stratégie de développement. L’objectif de ces stratégies d’open innovation est de s’ouvrir à des initiatives novatrices dans le domaine de l’entreprise grâce à des chercheurs, entreprises partenaires, startups, clients, étudiants, salariés entrepreneur. Ces actions d’open innovation peuvent prendre plusieurs formes, par exemple : des incubateurs de startups, des accélérateurs, de hackaton, FabLab, crowdtesting, plateformes de cocréation. L’open innovation passe également par le changement de culture au sein de l’entreprise, l’amélioration des processus, la formation des salariés, etc.

Qui sont les acteurs de l’open innovation ?

Il y a deux types d’acteurs dans l’open innovation. D’un côté, il y a les startups qui innovent à la vitesse de l’éclair et de l’autre, il y a les grands groupes qui innovent mais avec des process plus longs.

Ces deux acteurs ont énormément de mal à travailler main dans la main. Il y a en effet de grande différence dans leur mode de fonctionnement et dans leur approche du monde du travail. L’un est souvent trop et l’autre pas assez. Mais en règle générale, c’est les grands groupes qui mènent la danse dans ces partenariats d’Open innovation. En effet, les grands groupes offrent l’opportunité aux startups de grandir plus rapidement grâce à des moyens financiers et le soutien global apporté. Pour les startups, c’est simplement un choix stratégique à effectuer.

Avant de mettre en place des initiatives d’Open Innovation, dans une entreprise vous devez vous assurer que l’entreprise et les collaborateurs sont prêts pour ces changements. En effet, l’entreprise va se confronter à un environnement de travail très différent de celui qu’elle connaît habituellement. Il faut impérativement fixer des objectifs stratégiques et des enjeux clairs de type : créativité, agilité, culture digitale et startups, tendances innovantes, générer de la performance économique, etc. Tous les niveaux de l’entreprise seront impactés par ces changements.

Une fois les objectifs stratégiques identifiés et acceptés par les deux parties, la prochaine étape consiste à faire collaborer les startups et les grandes entreprises.

Pourquoi les grands groupes se lancent-ils dans l’open innovation ?

Les grands groupes innovent pour plusieurs raisons :

  • Rester compétitif : c’est évidemment la première raison qui pousse les entreprises à mettre en place une stratégie d’open innovation. Toutes les entreprises doivent à présent enclencher le processus de transformation digitale.
  • Élargir son offre : l’open innovation permettra aux entreprises de proposer de nouvelles offres novatrices pour séduire de nouveau client.
  • Améliorer les processus internes : l’open innovation permettra de gagner en rapidité et en efficacité grâce à de nombreux outils disponibles sur le marché, le partage de l’information et la formation.
  • Avoir une image positive : une entreprise vieillissante ne sera pas bien vue dans l’esprit des consommateurs. Il est donc important d’évoluer en même temps que la société et ses clients. Avec l’open innovation, il faut être vigilant à son e-réputation.
  • Réduire les coûts de la R&D: les coûts de R&D sont en effet réduits, car les startups sont en général déjà avancés en termes d’étude, de stratégie et se technologie. Elles ont souvent besoin de soutien organisationnel et financier. Les services R&D n’ont donc plus besoin d’effectuer des recherches de A à Z.
  • Conquérir de nouveaux marchés : l’open innovation permettra de conquérir de nouveaux marchés avec de nouvelles technologies, mais pourquoi pas de nouvelles relations avec des startups étrangères déjà implantées sur un marché.
  • Réduire le temps de commercialisation : travailler en étroite collaboration avec des startups dans le cadre d’une stratégie d’open innovation permet de réduire le temps de commercialisation des nouveaux produits. L’innovation et la croissance sont plus rapides au sein d’une startup notamment grâce à la méthode lean startup.

Quelles sont les initiatives d’Open Innovation ?

Il existe 3 principales initiatives d’Open Innovation au sein des grands groupes.

  • Les incubateurs et accélérateurs : après avoir réalisé une veille poussée sur les acteurs de leur secteur d’activité… les grands groupes lanceront généralement un appel à projets pour recruter des startups. Ils peuvent également directement prendre contact avec les startups. Ces incubateurs permettent en général d’aider les startups à développer une technologie qui pourra potentiellement être intégrée aux grands groupes.
  • Les concours : ces concours sont souvent organisés par des entreprises privées ou des écoles afin d’être au plus proches des projets innovants. Le but de ces concours est de repérer les startups et les technologies prometteuses. Les concours peuvent prendre la forme de FabLab, Hackaton, Startup week-end, etc.
  • Projets collaboratifs : souvent les grandes entreprises s’associent à des partenaires pour réaliser des projets innovants. Le but est de collaborer avec des acteurs du milieu (startup) pour créer un projet commun qui aura plus d’impact.

Pour conclure, l’open innovation ne doit pas éloigner l’entreprise de ses valeurs et de ses clients historiques. Il faut en effet trouver le juste milieu pour intégrer la transformation numérique afin de trouver de nouvelles opportunités business, sans oublier ses anciens clients. Le marketing et la communication sont intimement liés au succès d’une initiative d’open innovation réussie.


Nos prochaines formations

Découvrez notre catalogue avec +20 formations !


Photo by Riccardo Annandale on Unsplash

Clydes Formation

Clydes Formation

Clydes Formation est un centre de formation digital et open innovation. Nous proposons des formations en marketing digital, growth hacking, social selling, culture startup, lean startup, etc. + de 20 formations !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.