Mailchimp est l’outil le plus populaire pour créer des newsletters et faire de l’emailing. Utilisé par des entreprises du monde entier pour ses nombreuses fonctionnalités et sa facilité d’utilisation, c’est un outil indispensable pour votre stratégie digitale. Dans cet article, nous vous proposons quelques conseils pour optimiser votre newsletter Mailchimp.

Une newsletter optimisée et bien préparée

Un bon emailing commence par la première chose que vos prospects et clients vont voir : le nom de l’expéditeur et l’objet.

Les internautes reçoivent plus d’une dizaine d’emails par jour… Pour passer entre les mailles du filet et être lu, votre email doit avoir un nom d’expéditeur pertinent et surtout un objet percutant. De plus, que les mails soient consultés sur mobile ou sur PC, vous devez penser à tous les formats !

Sur Mailchimp, vous avez la possibilité de mettre jusqu’à 100 caractères pour le nom de l’expéditeur. Cependant les smartphones et les PC affichent généralement moins de caractères. Optez donc pour un nom clair et percutant.

–>Télécharger le livre blanc (offert) : Le marketing Digital pour les entrepreneurs

Pour l’objet, Mailchimp vous autorise 30 à 50 caractères pour que ce dernier s’affiche entièrement sur smartphone. Choisissez un titre suggestif qui donne envie d’ouvrir votre mail pour en découvrir le contenu.

Si malgré tout, les 50 caractères ne vous suffisent pas, vous pouvez ruser et utiliser le pré-header pour donner plus d’information sur l’email. Vous disposez de 85 à 100 caractères.

Chez Clydes, par exemple, on l’utilise de manière décalée pour agrémenter le sujet de notre newsletter.

Un email bien délimité

Les internautes passent en moyenne 15 secondes pour scanner un email !

Vous devez donc introduire rapidement votre email et bien segmenter ses différentes parties pour que le message soit compris en quelques secondes. Variez également les couleurs et les tailles de police, avec un minimum 12, pour rendre votre mail visuellement attractif.

Des calls-to-action utiles

Évitez de multiplier les calls to action (CTA) ! Mettez des call-to-action seulement lorsqu’ils sont nécessaires et surtout choisissez-les de manière à pousser vos lecteurs vers les actions les plus pertinentes. En effet, chaque email doit répondre à un objectif : lire un article sur un blog, acheter un produit, profiter d’une promotion, s’inscrire à un événement, etc.

Par exemple, chez Clydes, nous envoyons tous les 15 jours une newsletter de veille à nos abonnés. Pour répondre à notre objectif qui consiste à proposer à nos abonnés le meilleur contenu digital repéré sur internet, nous mettons en avant des CTA pour renvoyer vers la lecture de nos articles, et des liens hypertextes renvoyant vers les articles trouvés sur des sites externes.

Analyser vos statistiques pour mieux repartir !

Sur Mailchimp, il n’y a pas de secret… Après chaque campagne, vous devez impérativement évaluer les retombés de vos actions. C’est en analysant vos résultats après chaque envoi que vous pourrez identifier vos points d’amélioration. Plusieurs KPIs sont importants à suivre :

  • Le taux de clics (CTR – Clickthrough Rate) : pourcentage de l’audience qui a cliqué sur un élément de l’email.
  • Le taux de conversion : pourcentage de l’audience qui réalise une action donnée (exemple : passer commande).
  • Le taux de délivrabilité : pourcentage des emails envoyés qui ont pu être acheminés jusqu’à la messagerie du destinataire.
  • Le taux de croissance de votre liste de diffusion : pourcentage d’abonnés à votre newsletter qui se sont ajoutés.
  • Le retour sur investissement global (ROI) : le montant de vos gains ou de vos pertes par rapport au montant investi pour la campagne d’emailing.
  • Le taux d’ouverture : pourcentage d’emails ouverts par rapport au nombre d’emails envoyés.
  • Le taux de désabonnement : pourcentage des contacts de votre liste de diffusion qui se désabonnent de votre newsletter.

Les autres fonctionnalités de Mailchimp

En plus de sa fonctionnalité d’emailing, Mailchimp propose également depuis quelques temps de réaliser des publicités en retargeting sur Facebook, Instagram et Google, des landing page, des cartes postales et des formulaires d’inscription. Mailchimp est donc un outil tout-en-un qui permet de mettre en place des stratégies d’acquisitions prospects et clients.

Nous espérons que cet article vous permettra d’optimiser votre utilisation de Mailchimp. Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre formation Mailchimp.

Cet article vous a été proposé par Clydes, centre de formation digital. Nous formons les dirigeants et salariés d’entreprises à la transformation digitale : formation Mailchimp, Growth Hacking, marketing digital, social selling, etc…


Nos prochaines formations

Découvrez notre catalogue avec +20 formations !


Photo by Adam Solomon on Unsplash

Clydes Formation

Clydes Formation

Clydes Formation est un centre de formation digital et open innovation. Nous proposons des formations en marketing digital, growth hacking, social selling, culture startup, lean startup, etc. + de 20 formations !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.