La Foodtech est l’un des secteurs dont on parle le plus dans l’écosystème startup, tant pour ses échecs que pour ses réussites ! Avec un potentiel marché de plus de 250 millions de dollars à l’horizon 2022, la FoodTech séduit les entrepreneurs du monde entier. Découvrez un tour d’horizon des startups tendance du secteur et un état des lieux du marché !

Cet article vous est proposé par Clydes, centre de formation digital. Nous formons les dirigeants et salariés d’entreprises à la transformation digitale : formation Foodtech,  marketing digital, Growth Hacking, social selling, etc…

Le marché de la FoodTech en 2018

La FoodTech est un marché à fort potentiel et particulièrement le secteur de la livraison à domicile. Dans une interview pour le Figaro, Boris Mittermüller, le PDG de Foodora, a annoncé que « Notre marché connaît un taux de croissance de 500 % et est estimé d’ici à trois ans à 1 milliard d’euros rien qu’en France ». C’est un chiffre qui colle parfaitement avec le rythme de vie de certains Français : moins de temps pour cuisiner, moins de temps pour déjeuner ou dîner, des horaires décalés, etc.

Selon une étude de Research&Markets, c’est un marché qui devrait peser plus de 250 milliards de dollars et connaître une croissance d’environ 5,8% par an à l’horizon 2022, alors il séduit de nombreux entrepreneurs. Selon une étude, en 2016 près de 3500 startups étaient dédiées à la Foodtech dans le monde. Vu la croissance du secteur, ce chiffre a dû dépasser les 4000 actuellement. Le marché de la FoodTech connaît malheureusement son lot d’échec avec notamment la faillite de Take Eat Easy et de Tok Tok Tok. Les startups FoodTech françaises restent donc malheureusement sur leurs gardes…

–>Télécharger le livre blanc (offert) : Le marketing Digital pour les entrepreneurs

Les applications tendance de la FoodTech en 2018

Pour les gens pressés

Alors que la France vient d’être élue championne du monde du temps passé à table avec 2h13 en moyenne, certains d’entre nous tentent de faire baisser cette moyenne en ne prenant que quelques minutes pour déjeuner et en plus devant un ordinateur… Les startups ont flairé le marché ! Pour les salariés qui n’ont pas le temps, des solutions existent pour manger sainement et rapidement :

  • Captain Marcel

Malheureusement, toutes les entreprises ne disposent pas d’une cantine et ne se situent pas dans des zones où l’on peut se restaurer facilement… Captain Marcel a trouvé une solution pour répondre à tous ces besoins, mais également aux besoins des personnes débordées. La startup a créé un distributeur automatique de repas équilibrés, sains et savoureux accessible à tous les salariés de l’entreprise à tout moment de la journée ! De plus, il suffit de seulement 6m2 pour installer le distributeur et une prise de courant !

  • Feed.

Arrivée sur le marché il y a peu, la startup Feed. est un ovni de la FoodTech… Feed. promet d’apporter toutes les valeurs nutritives d’un repas complet et équilibré grâce à ses boissons, préparations en shaker ou barres nutritives. Idéal pour les salariés (ou indépendant d’ailleurs) débordés, les produits ont l’apport idéal en glucides, protéines, lipides, fibres, etc. Feed. propose plusieurs formats « prêt-à-manger » ainsi que plusieurs saveurs salées et sucrées, pour varier les plaisirs. De plus, les préparations sont vegans, sans gluten, sans lactose et fabriquées en France. Pour les sceptiques, les avis sont très bons sur les réseaux sociaux.

Pour les amateurs de restos à la maison

La livraison de repas à domicile n’est pas une tendance née d’hier ! Populaire à Paris depuis de nombreuses années, les startups s’étendent à la province française. En France, on compte trois grands leaders dans la livraison de repas à domicile pour les particuliers, mais aussi pour les entreprises :

  • Foodora

Foodora vous livre à domicile (où que vous vous trouviez) les meilleurs restaurants de votre quartier. La startup met en place des partenariats avec les meilleurs restaurants de la ville où elle est implantée. Que ce soit des sushis, des burgers, des pizzas ou des plats orientaux, vous trouverez forcément votre bonheur sur Foodora. Livraison assurée à vélo en moins de 30 minutes.

  • UberEats

Après le transport de personne, Uber se lance dans la livraison de repas à domicile et à vélo. UberEats, sur le même principe que Foodora, livre des repas provenant de vos restaurants favoris, à l’adresse de votre choix et ceci en quelques dizaines de minutes seulement ! Grâce à l’application, vous pourrez choisir votre repas très facilement grâce à des photos appétissantes.

  • Deliveroo

Sur le même principe que Foodora et Uber Eats, Deliveroo vous permet de commander vos repas dans les meilleurs restaurants près de chez vous. Les plats de vos restaurants préférés sont livrés directement chez vous ou au bureau en 30 minutes !

Pour les amateurs de restos au bureau

  • Nestor

Nestor prépare des repas de qualité chaque midi pour livrer des centaines d’entreprises. Pour 15€ la startup vous propose de déguster un délicieux repas préparé par un chef. Nestor souhaite dépoussiérer le secteur de Foodtech.

  • Meet My Mama

Meet My Mama apporte un vent de fraîcheur dans le secteur des FoodTech ! Spécialisée dans les repas et les évènements d’entreprises, la startup Meet My Mama propose des prestations culinaires aux entreprises réalisées par des femmes au foyer issues des migrations ou des réfugiées.

  • Frichti

Frichti est un service de livraison de déjeuner au travail. Avec son site internet très complet et appétissant, Frichti propose chaque jour des dizaines de sélections pour le déjeuner des professionnels parisiens ! Les repas sont préparés au quotidien par les chefs de la startup et livrés dans votre entreprise. Frichti le dit très justement : « Frichti, c’est ce qu’on aimerait cuisiner… si on avait le temps et les ingrédients ».

Anti-Gaspillage

Depuis qu’une loi anti-gaspillage a vu le jour en 2016, les applications fleurissent pour nous aider à réduire le gaspillage alimentaire. En effet, l’anti-gaspillage possède plusieurs enjeux tels que l’environnement, l’économie ainsi que le côté social et éthique.

  • Optimiam

Optimiam est une application anti-gâchis qui vous informe en temps réel des promotions sur les excédents alimentaires des commerçants autour de chez vous. Lancée en 2014, l’application connaît un véritable succès avec près 80 000 utilisateurs et 330 points de vente partenaire. Optimiam est avantageux pour les commerçants qui peuvent vendre leur produit même à quelques jours de la date limite de consommation. Les utilisateurs peuvent quant à eux acheter des produits jusqu’à -60%.

  • Too Good To Go

Too Good To Go prépare des paniers-surprises que les clients peuvent venir chercher à la fermeture des magasins proche de chez eux. Les tarifs de ces paniers sont avantageux, car les clients et les supermarchés sauvent les invendus. Une bonne application pour la lutte anti-gaspi !

  • Zéro-Gâchis

L’application Zéro-Gâchis est un service gratuit qui référence les produits à consommer rapidement dans les supermarchés autour de vous afin que vous puissiez bénéficier d’une forte réduction, pouvant aller jusqu’à -70% ! Zéro-Gâchis référence près de 100 supermarchés en France, en Belgique et en Espagne.

Le secteur des FoodTech reste cependant très concentré sur Paris et sa région. Nous espérons voir plus de FoodTech se développer en province pour faire rayonner le patrimoine culinaire français ! Que pensez-vous du marché des FoodTech en France, pensez-vous qu’il soit assez diversifié ?


Nos prochaines formations

Découvrez notre catalogue avec +20 formations !


Photo by Rachel Park on Unsplash

Clydes Formation

Clydes Formation

Clydes Formation est un centre de formation digital et open innovation. Nous proposons des formations en marketing digital, growth hacking, social selling, culture startup, lean startup, etc. + de 20 formations !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.